...
🛫 En savoir plus sur l’infobusiness, la littératie financière, la croissance personnelle. Affaires sur Internet, affaires sur Internet, investissements, gains, professions, investissements rentables, dépôts. Histoires de réussite, développement personnel, croissance personnelle.

Travail d’équipe : facteurs clés de succès

12

Une équipe peut être composée d’employés de niveaux et de divisions identiques ou différents de l’entreprise. Pendant la période de travail au sein d’une équipe, tous ses membres ont des droits égaux et exercent des fonctions découlant des buts et objectifs de l’équipe. Pour le travail d’équipe, peu importe le poste occupé par un collègue. Dans une équipe, tous les employés ont des positions égales.

Les droits et obligations des membres de l’équipe servent, d’une part, de base à l’organisation du travail au sein de l’équipe et, d’autre part, de base à l’évaluation des capacités des participants pour cette forme de travail.

Responsabilités des membres de l’équipe

Chaque membre de l’équipe est obligé de diriger sa force, ses connaissances et ses capacités pour atteindre les objectifs fixés pour l’équipe. En même temps, il ne doit pas, à la suite de considérations égoïstes, cacher les idées et les solutions nécessaires à l’équipe pour leur utilisation ultérieure sur le lieu de travail principal.

Chaque membre de l’équipe est tenu d’ exprimer librement sa réflexion sur les problèmes survenus, sans égard aux obligations qui le lient au chef du lieu principal de travail.

Aucun des membres de l’équipe ne doit faire dépendre son activité de l’attitude du groupe vis-à-vis de ses recommandations. De plus, chaque membre de l’équipe doit être prêt à se soumettre à la décision de la majorité, même si cette décision est contraire à ses propres idées. L’exception est le cas où l’équipe, de l’avis d’un de ses membres, a une situation particulière dont il ne veut pas être responsable. Dans ce cas, "l’opinion dissidente" devrait être reflétée dans le protocole.

Chaque membre de l’équipe doit être fidèle à ses collègues. Il ne doit pas informer les personnes extérieures du contenu des discussions et des décisions de l’équipe ou utiliser ces décisions à des fins personnelles.

Chaque membre de l’équipe doit traiter les autres membres de l’équipe comme des partenaires égaux. Il doit objectivement analyser leurs idées et exprimer son point de vue sur celles-ci.

La tolérance et le respect mutuel sont les conditions les plus importantes pour un travail d’équipe réussi.

Chaque membre de l’équipe est responsable d’informer les autres de tout ce qu’il doit savoir afin d’accomplir les tâches assignées à l’équipe.

Aucun des membres de l’équipe ne peut interférer avec la coopération de ses membres en raison de leurs propres goûts et dégoûts.

Afin d’améliorer l’efficacité de la coopération, chaque membre de l’équipe doit essayer d’établir de bonnes relations commerciales avec le reste des membres de l’équipe.

Parmi les devoirs énumérés suivent les droits d’un membre de l’équipe.

Droits des membres de l’équipe

Exprimez librement votre opinion et exigez sa vérification.

Exiger l’établissement de relations de confiance confidentielles et non publiques. Les pensées qu’il a exprimées alors qu’il travaillait en équipe ne doivent pas être connues de tiers. Un employé ne peut être mis en danger à cause des idées qu’il exprime dans le processus de travail en équipe.

Recevez des informations objectives et complètes des autres membres de l’équipe.

Exiger que ses pensées soient utilisées par d’autres membres de l’équipe sur le côté uniquement si cela ne nuit pas à l’accomplissement des tâches assignées à l’équipe ou si une autorisation spéciale a été obtenue à cet effet.

Exiger que les principes de comportement correct soient observés dans le processus de travail en équipe .

Responsabilité lorsque l’on travaille en équipe

L’équipe dans son ensemble est responsable de tout ce qu’elle fait et ne fait pas.

L’équipe convient que tous les membres de l’équipe partagent la responsabilité, même s’ils ont initialement exprimé des doutes. Ils ne peuvent pas se distancier de la décision de l’équipe en citant leurs propres objections.

Si l’équipe ne parvient pas à s’unir, la décision est prise à la majorité. Dans ce cas, la minorité peut inscrire une «opinion dissidente» au procès-verbal. À l’avenir, il obéit à la majorité et travaille sur la base de la décision. Dans ce cas, ces personnes, bien que non responsables de la décision, sont responsables des résultats généraux ultérieurs des travaux obtenus sur la base de cette décision. Le désaccord des membres individuels avec une décision commune ne les dégage pas de la responsabilité des conséquences possibles.

Si une équipe prend une décision à la majorité que les membres individuels considèrent comme une erreur inacceptable dont ils ne veulent pas être tenus responsables, ils doivent alors l’indiquer clairement à l’équipe de l’équipe. Dans ce cas, le «leader» de l’équipe est informé, qui décide de l’éventuelle exclusion de la personne correspondante de l’équipe ou du recrutement d’une nouvelle équipe.

En pratique, il s’agit souvent du soi-disant "carrefour" – une situation où il est nécessaire de décider dans laquelle des deux directions il faut avancer. Si l’équipe elle-même est incapable de trouver une issue, alors le chef doit soit décider lequel des deux chemins emprunter, soit former deux équipes pour travailler sur chacune des directions.

Le chef d’équipe est responsable des résultats du travail au même titre que n’importe quel membre ordinaire de l’équipe. De la bonne organisation du travail qu’il effectue dans le cadre de ses activités au sein de l’équipe, il est responsable devant son équipe. La double responsabilité du leader vis-à-vis de l’équipe et du client serait contraire à l’essence de sa position au sein de l’équipe.

Pour résoudre des problèmes qui vont au-delà du processus habituel de coopération collégiale au sein de la structure organisationnelle existante, un cadre supérieur ou la direction de l’entreprise doit créer une équipe appropriée et la documenter. Une telle équipe, établie sur une base permanente, devrait être considérée comme une nouvelle unité. Il ne peut être formé par l’un des dirigeants. L’adoption de la décision appropriée relève de la compétence de la direction de la société ou d’un organe qui lui est subordonné.

Une équipe spécialement créée est dissoute dès qu’elle a terminé les tâches assignées. Si nous parlons d’une équipe organisée par la direction de l’entreprise ou une autre autorité compétente, alors ils devraient la dissoudre.

Avantages du travail d’équipe

L’équipe permet de résoudre des problèmes qui dépassent le pouvoir d’une seule personne.

Créer une équipe est la garantie que le développement d’une solution prendra en compte les intérêts de toutes les parties.

À la suite de la coopération d’une équipe de spécialistes de plusieurs départements, l’influence unilatérale d’une des autorités supérieures devient impossible.

Lorsque l’équipe travaille, le risque de prendre une décision erronée est réduit et le risque que certains faits importants n’apparaissent pas.

Une tête c’est bien, mais deux c’est mieux.

L’équipe aide à lutter contre "l’aveuglement industriel". Ce qu’un travailleur ne remarque pas par habitude est vu par un autre qui, à son tour, ne remarque pas certains problèmes dans son propre domaine de travail.

Le travail d’équipe renforce la volonté et la capacité des dirigeants à tous les niveaux à coopérer.

Un employé qui a travaillé en équipe aura moins de difficulté à interagir avec ses collègues ou les autres services de l’entreprise.

L’équipe a une influence positive sur le développement de qualités importantes pour la coopération collégiale. Il encourage la tolérance, l’ordre, la reconnaissance des opinions des autres et une discussion correcte, surmontant les opinions égoïstes. Ces facteurs vont au-delà du travail d’équipe et affectent le succès global de l’entreprise.

Un employé qui a fait ses preuves dans le travail en équipe reçoit des qualifications supplémentaires qui sont précieuses pour lui et pour l’entreprise.

L’entreprise met en œuvre des idées qui ne seraient pas nées dans le cadre d’une organisation conventionnelle du travail. Cela est dû au fait qu’un employé individuel n’a pas la possibilité de trouver des points de départ sur son lieu de travail pour résoudre un problème qui dépasse ses activités immédiates.

L’équipe offre à la fois à un employé individuel et à toute l’équipe la possibilité de maximiser leur potentiel créatif et sa mise en œuvre pratique.

Pour les grandes entreprises, l’équipe leur permet d’utiliser plus rationnellement les capacités de leurs spécialistes qui travaillent à résoudre des problèmes qui dépassent leurs responsabilités professionnelles.

Pour les petites et moyennes entreprises, le travail d’équipe permet la pleine utilisation des capacités, des connaissances et des compétences des employés. L’équipe peut remplacer le travail de spécialistes que le cabinet ne peut inviter à travailler pour des raisons financières.

Inconvénients du travail d’équipe

En plus des aspects positifs, le travail d’équipe a également des aspects négatifs.

– Le travail en équipe, contrairement au travail régulier, peut nécessiter du temps supplémentaire. La période initiale, pendant laquelle les membres de l’équipe s’habituent les uns aux autres, peut être assez longue. Un certain temps est également nécessaire pour trouver une forme appropriée de travail en commun.

— Le travail d’équipe est souvent lent. Cela est particulièrement visible avec une grande taille d’équipe et lorsque vous travaillez à temps partiel dans une équipe. Les difficultés rencontrées pour rassembler les membres de l’équipe à l’heure convenue ont un impact négatif sur l’avancement des travaux.

– Les discussions qui surviennent lorsque l’on travaille en équipe prennent beaucoup de temps, surtout si les employés individuels ne savent pas comment les mener. Des désaccords sérieux sont possibles.

– Le travail d’équipe peut entraîner un retard dans la prise de décision, car les différents points de vue des participants ne se généralisent qu’après de longues discussions.

– L’anonymat des résultats du travail des membres individuels de l’équipe peut nuire à l’envie de travailler. Tout membre de l’équipe qui a montré des performances insuffisantes peut "se cacher" derrière un membre actif du travail d’équipe. Lorsque vous travaillez en équipe, il n’y a aucune incitation à l’ambition, puisque le travailleur individuel ne reçoit pas de récompenses personnelles pour les résultats.

– Si un employé effectue un travail au sein d’une équipe en plus de l’activité principale, cela peut être trop de travail pour lui. Par conséquent, il est nécessaire dans chaque cas spécifique d’examiner si cette charge est réalisable, quelles tâches et dans quelle mesure doivent être abandonnées pendant la durée du travail d’équipe.

– L’expression est connue: "Un chameau est un cheval tiré par un attelage." Cependant, prétendre que le travail d’équipe entraîne une perte de temps inefficace est tout aussi injustifié que d’exiger que toutes les décisions soient prises collectivement.

Facteurs clés de succès pour un travail d’équipe efficace :

Définition claire des buts et des objectifs ;
Sélection correcte de l’équipe;
Un système bien pensé pour les membres de l’équipe;
La capacité des membres de l’équipe à travailler en collégialité.

Source d’enregistrement: zen.yandex.ru

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More