...
🛫 En savoir plus sur l’infobusiness, la littératie financière, la croissance personnelle. Affaires sur Internet, affaires sur Internet, investissements, gains, professions, investissements rentables, dépôts. Histoires de réussite, développement personnel, croissance personnelle.

10 conseils pour survivre à la période de crise

5

La crise financière change inévitablement le mode de vie habituel. Et même si quelqu’un se sent plus ou moins calme aujourd’hui, demain peut être sorti de sa zone de confort par des conditions qui changent rapidement. La dépréciation de la monnaie nationale, l’inflation, la baisse des revenus concernent tout le monde. Sans parler des faillites et des suppressions d’emplois, etc., qui touchent également une grande partie de la population. Considérez 10 conseils qui vous aideront à survivre à la période de crise avec des pertes minimales.

Comment survivre à la crise financière

1 Évaluez votre situation financière actuelle

Afin de comprendre avec quoi nous rencontrons une nouvelle crise, vous devez calculer vos revenus. Il peut s’agir de revenus provenant de l’emploi principal, ainsi que de revenus supplémentaires. Vous devez également calculer les dépenses obligatoires : factures de services publics, hypothèque, nourriture et autres. En comparant tous les chiffres, vous pouvez voir combien d’argent il reste des revenus moins toutes les dépenses.

2 Réduire les coûts

Traverser des moments difficiles sera plus facile si vous maîtrisez vos dépenses. Il est nécessaire d’identifier où de grandes sommes d’argent sont dépensées et d’essayer de réduire ces coûts. Par exemple, vous pouvez refinancer des prêts existants, réduisant ainsi la mensualité.

3 Renforcez votre position

De nombreux employeurs pendant la période de crise commencent à minimiser les coûts en supprimant des emplois ou en forçant des licenciements. Cela conduit à des licenciements d’employés, qui à leur tour perdent leur source de revenus. Pour ne pas être licencié, vous devez être un employé compétitif dont l’employeur ne veut pas se séparer. Vous devez constamment améliorer vos compétences professionnelles, votre productivité et la qualité de votre travail.

4 Gardez votre calme

Il est facile de paniquer dans les moments difficiles, surtout lorsque les médias, les réseaux sociaux et les gens autour de vous créent un buzz avec des nouvelles inquiétantes. Toute crise est toujours perçue comme la fin du monde. Ayant succombé à la panique, les gens commencent à faire des erreurs, y compris monétaires, qu’ils regrettent plus tard.

Important!

Ne vous fiez pas aveuglément à toutes les nouvelles et rumeurs. Il est nécessaire d’écouter uniquement les sources officielles et les données confirmées.

5 Ne contractez pas de prêts

Les prêts imposent des obligations monétaires à celui qui les contracte. En cas de crise, lorsqu’on ne sait pas comment les événements vont se développer, il sera imprudent d’assumer une charge financière supplémentaire. Si vous avez un besoin urgent d’argent, il vaut mieux l’emprunter. Ainsi, au moins, il ne sera pas nécessaire de payer des intérêts aux créanciers.

6 N’accumulez pas de dettes

Dans une situation financière instable, vous devez tout d’abord payer des versements obligatoires: emprunts, hypothèques, impôts, etc. Souvent, ces dépenses accaparent une part importante du budget familial. Cependant, le non-paiement ou les retards de paiement peuvent entraîner des conséquences désagréables, telles que des pénalités ou des forfaits.

7 Renforcer les liens

Tout le monde doit avoir entendu le dicton: «Il n’y a pas de guerrier seul sur le terrain. Pour obtenir des résultats plus rapidement et plus facilement, il est préférable d’agir ensemble. Ainsi, en cas de crise, étant dans une situation difficile, il est plus facile de faire face si quelqu’un vient à la rescousse. Il peut s’agir de parents, d’amis ou de bonnes connaissances. Mais n’oublions pas que l’aide doit être mutuelle.

8 Prenez soin de votre santé

Notre principale ressource est la santé. Être malade n’est pas seulement désagréable, mais aussi financièrement non rentable. Tout d’abord, beaucoup d’argent est dépensé pour le traitement. Deuxièmement, même une incapacité temporaire peut avoir un effet néfaste sur le revenu. Par conséquent, il vaut mieux prévenir la maladie par tous les moyens disponibles que de permettre la maladie.

9 Avoir des actions

Vous devez être prêt pour les temps difficiles à venir. A minima, s’approvisionner en produits de conservation longue durée: céréales, sucre, conserves, etc. La meilleure option serait s’il y a une tirelire pendant 3 à 6 mois. De telles mesures permettront de traverser sereinement la crise.

10 Ne prenez pas de risques

Souvent, pendant une crise, les gens commencent à acheter des devises ou de la nourriture plus chères. Ce comportement est dû à l’agitation générale, à la crainte de nouvelles hausses de prix ou de pénuries. En règle générale, lorsque la crise s’apaise, tout revient à sa place: il n’y a pas de pénurie et les prix des denrées alimentaires ne s’écartent pas beaucoup des niveaux d’avant la crise. L’exception est une monnaie dont la valeur marchande se déprécie lentement et à contrecœur. Et pourtant, sur la vague de l’effervescence, il ne faut pas tout acheter d’affilée, car ces dépenses ne sont pas toujours justifiées.

Source d’enregistrement: dovir-finance.ru

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More